CIM : qu’est-ce que le City Information Modeling ?

Bâtiments intelligents

Le concept de City Information Modeling permet de créer une version numérique d’un territoire. Véritable miroir de la ville, ce jumeau numérique offre de nouvelles perspectives de réflexion pour l’aménagement des espaces urbains. De plus en plus de collectivités voient dans cette réplique en 3D, une aide précieuse sur de multiples aspects. Sur ce point, la récolte de données interdisciplinaires en temps réel (spatiales, environnementales, comportementales) séduit de plus en plus de promoteurs de la smart city.

City Information Modeling : vers la création d’un jumeau numérique d’une ville

La modélisation de l’information urbaine est un outil numérique visant à aider les promoteurs de la smart city à prendre les bonnes décisions pour l’aménagement des territoires.

La création d’un jumeau 3D du territoire urbain est possible grâce à la collecte de données issues de diverses sources. Les capteurs disséminés un peu partout dans la smart city, dont les données sont ensuite véhiculées par le réseau IoT couplé à l’Intelligence artificielle, fournissent au modèle les ressources suffisantes pour faire la création numérique de la ville.

Son utilisation repose sur 3 usages :

  • La visualisation 3D qui facilite l’analyse du territoire
  • La gestion électronique documentaire pour une meilleure gestion des informations
  • Une plateforme de collaboration des acteurs de la ville qui accélère la mise en place des nouveaux projets urbains

Parmi les nombreuses fonctionnalités possibles du City Information Modeling (CIM), on peut citer :

  • La visualisation des sous-sols du territoire (couches géologiques, localisation des réseaux souterrains, fondations des Smart Building…)
  • Une plateforme virtuelle permettant de modifier et d’analyser chaque composant de la ville
  • Des données en temps réel sur la densité de la population, des schémas de circulation ou encore l’empreinte carbone des bâtiments
bannierenl batiments intelligentsv05

CIM : les multiples usages du jumeau numérique

Un outil d’aide à la décision pour les promoteurs de la smart city

Les promoteurs de la smart city peuvent se baser sur les fonctionnalités du jumeau numérique pour se préparer à diverses problématiques comme :

  • L’analyse des sols : elle permet de juger de la fiabilité du terrain pour les futures constructions.
  • L’outil de simulation offre une visualisation des conséquences d’événements variés (inondations, pics de pollution, perturbation du trafic routier…).
  • La modification virtuelle des composants de la ville anticipe les conséquences des nouveaux aménagements sur tout l’espace urbain.

Contrairement au modèle d’information du bâtiment, la plateforme collaborative du CIM permet aux promoteurs d’échanger avec toutes les parties prenantes du projet immobilier (les professionnels du bâtiment dont les architectes et les bureaux d’études techniques). Elle facilite ainsi la mise en place du projet.

Un outil de communication à destination des citoyens

Pour comprendre en quoi le CIM est un outil de communication pour les citoyens de la smart city, il est intéressant de se tourner vers la plateforme numérique “Ile-de-France Smart Services”. Elle met à disposition des Franciliens différentes cartographies interactives pour mieux comprendre les évolutions du territoire. Les habitants sont invités à prendre connaissance des cartes éditées par de nombreux professionnels. La visualisation de leur habitation vue du ciel leur permet de se rendre compte du potentiel de production énergétique de leur toit via l’installation de panneaux solaires, par exemple.

Le City Information Building est également un outil communicatif qui peut être utilisé lorsque la municipalité souhaite inviter ses concitoyens à participer à des projets urbains.

Un outil d’optimisation budgétaire

Avec les nombreuses informations fournies par le CIM, il est possible de détecter plus rapidement et plus précisément une anomalie présente sur le réseau, dans un objectif de réduction des coûts de détection.

Mais ce n’est pas la seule aide que le CIM peut apporter. En effet, les simulations précises conférées par l’outil peuvent servir à planifier de futurs travaux dans l’éventualité où une infrastructure ne serait pas conforme à une réglementation en particulier (par exemple, l’accessibilité d’une infrastructure pour les personnes en situation de handicap). L’optimisation des travaux, selon les besoins, permet de réaliser de précieuses économies pour le territoire.

Deux exemples de jumeaux numériques développés en France

Métropole de Rennes, pionnière dans la modélisation 3D

Dans un souci de développement d’une démarche de partage de données démarrée en 2010, Rennes a adopté le City Information Modeling depuis septembre 2016 et s’est enrichie d’un certain nombre de données relatives à la démographie, la mobilité, l’énergie ou encore la végétation. En utilisant la solution 3DExperiencity de Dassault Systèmes, la métropole de Rennes a pu optimiser ses constructions, développer ses espaces ou encore apporter une solution numérique de ses services publics. Tout cela a été rendu possible grâce à une visualisation précise de l’ensemble du réseau et le développement de différents scénarios.

Le CIM a permis à Rennes de développer sa communication envers ses concitoyens et de participer à la dynamique de leur métropole.

La plateforme collaborative de Dassault Systèmes permet d’impliquer tous les acteurs autour d’un projet urbain commun.

Jumeau numérique d’Angers, un défi ambitieux

Depuis plusieurs années déjà, la métropole d’Angers est en pleine mutation et tend à atteindre des objectifs écologiques et économiques :

  • 30% de réduction de la consommation d’eau
  • 66% d’économies sur l’éclairage public
  • 20% d’économies sur l’éclairage des bâtiments publics

La métropole a investi jusqu’à 178 millions d’euros pour s’entourer d’industriels majeurs. Le déploiement du CIM s’inscrit dans cette volonté de la collectivité de briguer la place de première ville intelligente de France. Il y contribue en parallèle du déploiement d’autres outils intelligents visant à faciliter la vie des citoyens, gérer les caméras de surveillance pour le contrôle des accès ou du trafic, optimiser les réseaux d’eau, de l’éclairage des espaces publics ou encore collecter intelligemment les déchets. La numérisation de la métropole participe à la collecte de multiples données topographiques, permettant ainsi de mesurer l’impact de certains phénomènes à travers différents scénarios.

Après Angers et Rennes, ce sont d’autres métropoles françaises comme Lyon, Strasbourg ou l’Île-de-France qui souhaitent investir dans des projets CIM. Toutes ces villes ont compris l’impact que peut avoir la création d’un jumeau numérique en termes de réduction des coûts et d’amélioration des aménagements du territoire. C’est un outil qui s’inscrit directement dans la logique de la smart city et qui devrait séduire bon nombre d’investisseurs immobiliers.

Newsletter

Élus et fonctionnaires territoriaux, recevez nos articles directement dans votre boîte e-mail

vision securite

Sécurité de l'espace public

vision batiments

Bâtiments intelligents

vision eclairage

Éclairage public

vision mobilite ok

Mobilité durable

vision compteur

Compteurs connectés

vision qualite

Protection de l'environnement

Sécurité de l'espace public

Bâtiments intelligents

Éclairage public

Compteurs connectés

Mobilité durable

Protection de l'environnement