Des exemples intéressants de Smart Territory #1 La Loire

Jeudi 13 juin 2024

Face aux défis de la transition énergétique et écologique, les collectivités territoriales sont appelées à jouer un rôle fondamental. A travers la mise en œuvre de projets de territoires connectés et durables, de plus en plus de collectivité investissent au niveau local avec l’aide des syndicats mixtes et des organismes de subventions.

Le projet ROC42, porté par le Syndicat Intercommunal d’Énergie de la Loire (SIEL), s’inscrit pleinement dans cette démarche. Réalisé aux côtés d’acteurs locaux publics et privés, ce projet a permis le déploiement de solutions IoT à l’échelle départementale et accessibles à toutes les collectivités de la Loire. Découvrez comment le département de la Loire s’est appuyé sur le SIEL et les solutions IoT pour répondre aux enjeux énergétiques et écologiques. 

ROC42, un projet de mutualisation au service des collectivités territoriales du département de la Loire

Le projet ROC42 a été lancé en 2018 par le SIEL, sur l’ensemble du territoire de la Loire, pour répondre aux enjeux de la transition énergétique et écologique. Il repose sur le principe de la mutualisation, qui consiste à mettre en commun les ressources et les compétences des différents acteurs du territoire pour atteindre des objectifs communs. Dans le cadre du projet, le SIEL a travaillé en étroite collaboration avec les communes et les intercommunalités de la Loire, ainsi qu’avec des entreprises et des start-up spécialisées dans les solutions IoT.

Le projet s’inscrit dans la stratégie « Smart Loire » du Département, qui vise à pour ambition de faire de la Loire un territoire connecté et durable. ROC42 répond à plusieurs ambitions :

  • Proposer un service mutualisé à l’ensemble des communes du département qu’elles soient rurales ou urbaines
  • Mettre à disposition des communes de la Loire des solutions techniquement fiables : plus de 300 Gateway ont été installées afin d’assurer la continuité du service en cas de défaillance de l’une d’elle
  • Optimiser les coûts de gestion et de maintenance des équipements et des bâtiments des villes
  • Améliorer la qualité du service public et créer de nouveaux services numériques dédiés aux citoyens pour répondre aux nouveaux usages
  • Communiquer sur les projets mis en place par les collectivités afin de renforcer la visibilité de leurs projets et leur relation avec les citoyens

La mutualisation a permis de réduire les coûts et les délais de déploiement des solutions IoT, tout en favorisant l’innovation et la création de valeur sur le territoire de la Loire. Elle a également permis aux différents acteurs du territoire de renforcer la coopération entre eux et de simplifier la communication entre eux.

Le projet ROC42 : un exemple de territoire connecté et durable motivé par la transition énergétique et écologique

L’implémentation de solutions IoT implique l’utilisation d’un réseau LoRaWAN. Conçu spécifiquement pour transporter d’importants volumes de données en consommant peu d’énergie, le SIEL a installé plus de 300 Gateway (passerelles) à travers le département pour permettre aux collectivités de s’équiper en objets connectés selon leurs besoins.

Parmi les cas d’usages sélectionnés, la gestion énergétique des bâtiments est au cœur du projet ROC42. L’installation de capteurs et de systèmes de contrôle à distance, les collectivités de la Loire sont en mesure de mesurer et de piloter à distance et en temps réel les consommations énergétiques de leurs bâtiments en fonction des besoins réels. Les données collectées permettent également d’identifier les équipements énergivores et de mettre en place des actions correctives :

  • Réduction de la consommation énergétique et des coûts associés : en optimisant la consommation énergétique des bâtiments, les communes et les propriétaires privés peuvent réaliser des économies d’énergie allant jusqu’à 30%, tout en améliorant le confort des occupants.
  • Réduction de l’empreinte écologique : en réduisant la consommation énergétique des bâtiments, les communes et les propriétaires privés contribuent à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à la lutte contre le changement climatique.
  • Valorisation du patrimoine immobilier : en améliorant la performance énergétique des bâtiments, les communes et les propriétaires privés peuvent valoriser leur patrimoine immobilier et le rendre plus attractif pour les locataires et les acheteurs potentiels.

Motivé par l’amélioration de la qualité de vie des habitants et la réduction de l’empreinte écologique du territoire, les solutions concernent aussi :

  • La gestion intelligente de l’éclairage public : grâce à des capteurs et des systèmes de contrôle à distance, l’éclairage public est désormais géré de manière plus efficace et plus économe en énergie. Les communes peuvent ainsi réaliser des économies d’énergie allant jusqu’à 50%, tout en améliorant la sécurité et le confort des habitants.
  • La mesure de la qualité de l’air : des capteurs ont été installés dans plusieurs communes de la Loire pour mesurer en temps réel la qualité de l’air. Les données collectées sont accessibles en ligne et permettent aux habitants de prendre des mesures pour réduire leur exposition aux polluants. Les communes peuvent également utiliser ces données pour mettre en œuvre des politiques publiques plus efficaces en matière de qualité de l’air.
  • La réduction des déchets : des capteurs ont été installés sur les conteneurs à déchets de plusieurs communes de la Loire, pour mesurer en temps réel leur niveau de remplissage. Les données collectées permettent aux communes d’optimiser les tournées de collecte et de réduire les coûts de gestion des déchets. Les habitants peuvent également être informés en temps réel du niveau de remplissage des conteneurs, ce qui encourage les comportements vertueux en matière de tri et de réduction des déchets.

Le projet ROC42, porté par le Syndicat Intercommunal d’Énergie de la Loire, est un exemple concret de la manière dont les collectivités territoriales peuvent utiliser les solutions IoT pour répondre aux défis de la transition énergétique et écologique. Grâce à la mutualisation des ressources et des compétences, le projet a permis de déployer des solutions fiables et accessibles à toutes les communes du département. Les cas d’usages sélectionnés, tels que la gestion énergétique des bâtiments, la gestion intelligente de l’éclairage public, la mesure de la qualité de l’air et la réduction des déchets, ont permis de réaliser des économies d’énergie, de réduire l’empreinte écologique et d’améliorer la qualité de vie des habitants. Le projet ROC42 montre ainsi que les solutions IoT peuvent être un outil efficace pour les collectivités territoriales dans leur transition vers un territoire connecté et durable.

Comment la smart city lutte contre le bruit ?

Qualité de vie

Un sondage TNS-SOFRES publié en janvier 2021 démontre que les nuisances sonores touchent plus de 50% de la population française. En ville, les bruits liés à la circulation routière causent de…

Qualité de vie

QAI : Quelle est la réglementation applicable ?

Qualité de vie

Longtemps mal connue par rapport à la pollution atmosphérique, la pollution de l’air dans les espaces clos est devenue un enjeu de santé publique. Les pouvoirs publics se sont, en effet, rendus…

Qualité de vie

Sécurité, propreté, éducation : comment les villes répondent-elles aux attentes des citoyens ?

Tranquillité publiqueQualité de vie

Qu’il s’agisse de mieux répartir leur budget ou de sécuriser leurs rues, les villes qui ont à cœur de répondre aux attentes de leurs citoyens doivent se pencher sur les technologies des smart…

Tranquillité publique
Qualité de vie